Reiki : Souffle de Vie
 
Sauvez la planète à chaque clic !

Reiki Do Accueil
Quelques mots de bienvenue
Introduction et présentation générale du Reiki Usui
La descente de l'eau céleste
Repères historiques du Reiki
Inscription de la stèle commémorative d'Usui Sensei
Présentation du Reiki
par Mikao Usui Sensei
Les Cinq Préceptes du Reiki
Meiji Tenno Gyosei : les
poèmes de l'Empereur Meiji
Komyo Reiki :
le Reiki de la Claire-Lumière
La dimension spirituelle
du Reiki
Descriptif des stages et des différentes formations
Dates, lieux de stages & soirées d'échanges
La méditation :
voie de guérison, voie d'éveil
L'essence du Reiki : zazen shikantaza/mokusho zen
Les chakras,
centre de conscience et d'énergie
Les différentes positions de base et leurs effets
Réflexions, articles, interviews
Belles pages, beaux textes...
pour garder l'inspiration !

(m-à-j régulière de cette page)
Les livres de référence (découvrez un nouvel ouvrage !)
À propos de l'auteur
Contacts et coordonnées
Reiki et dérives sectaires

Urwn Paris 2005

Page de liens
Sites amis
Bannière d'échange Reikido
Annuaires 1
Annuaires 2

Mots d'accueil et de bienvenue sur le site Reiki de Patrice Gros

REIKI

Éveil, croissance spirituelle, élévation de la conscience et thérapie sacrée
Bienvenue sur le site Reiki de Patrice Gros

"Reiki n'est ni une technique, ni une méthode, ni un processus ; Cela est."

Hawayo Takata

 

"N’importe qui peut accéder au Reiki parce qu’il commence à l’intérieur de soi."

"Nous sommes l’univers et l’univers est nous-mêmes.
L’univers entier existe en nous-mêmes et nous sommes dans l’univers.
La lumière se trouve en nous-mêmes et nous sommes dans la lumière."

Mikao Usui Sensei


© logo Reikido/SGDL

Chaque vérité possède quatre coins : en tant que professeur,
je te donne un coin et c’est à toi de trouver les trois autres.

Confucius

Bonjour et bienvenue !

C'est une joie réelle pour moi de partager avec vous ma passion du REIKI, que je pratique depuis 1988.

En guise d'introduction et, par souci d'intégrité, je souhaite préciser qu'il semble quasiment impossible d'affirmer aujourd'hui ce qu'est le "vrai Reiki" - le Reiki dit originel ou traditionnel (Den To Reiki), et je pense que personne, actuellement, ne peut prétendre enseigner, transmettre, ni même détenir, la forme pure transmise à l'origine par Mikao Usui sensei.

Les querelles de pagodes (et parfois même les règlements de comptes) observées malheureusement sur certains sites internet traitant du Reiki (il n'est pas nécessaire ici d'en préciser les adresses) sont donc complètement déplacées et bien inutiles.

Même les écoles dites "japonaises" (Gendai Reiki Ho, Komyo Reiki Kai, Jikiden Reiki, etc.) sont, en définitive, des formes adaptées par leurs auteurs, inspirées cependant d'éléments du Reiki japonais. Il en est de même pour d'autres approches, moins connues en Occident, comme le Hekikuu Reiki de Kenji Hamamoto ou le Vortex Reiki développé par Toshitaka Mochizuki.

Le critère principal est que l'esprit du Reiki, son éthique et la pensée spirituelle d'Usui-sensei soient respectés au sein des différents courants et enseignements actuels. Je ressens que la forme temporaire du Reiki est de nous mettre en résonance avec le REIKI originel, absolu et transcendant par nature, notre propre essence.

Les techniques changent mais l'énergie doit rester pure afin d'être en résonance avec la conscience d'Usui-sensei.

Hiroshi Doï

De ce point de vue, la forme enseignée et transmise au départ en Occident (Sei Yô Reiki) par Mme Hawayo Takata (Usui Shiki Ryoho), bien que plus dépouillée, n'est ni inférieure ni moins valable que n'importe quelle autre forme de Reiki transmise de par le monde. La dimension méditative et spirituelle ainsi que les méthodes thérapeutiques originelles font simplement davantage défaut par rapport aux courants japonais actuels.

Ainsi, chaque école de Reiki s'inspirant du message authentique d'Usui-sensei possède sa propre valeur et sa saveur particulière.
Toutefois, je ne fais pas référence ici aux nombreuses formes et déviations que le Reiki a, hélas, connu au fil des années et n'ayant plus aucun rapport avec l'enseignement originel d'Usui, mais davantage inspirées par le courant "new-age" (on peut citer le karuna reiki, tera-mai & seichem reiki, raku-kai/tibétain reiki, shamballa reiki, men chos rei kei, etc., la liste étant bien trop longue pour toutes les nommer ici).
La forme de l'enseignement peut ainsi s'adapter et changer au cours du temps, selon les différentes cultures dans lesquelles le Reiki est enseigné, mais l'ESSENCE doit être cependant respectée.

La combinaison des différents aspects de la méthode que nous a léguée Mikao Usui - les soins, le kiko, les cinq préceptes et les quatre symboles - donne un ensemble cohérent et complémentaire, sans avoir besoin d'y rajouter des élèments issus d'autres cultures et traditions exotiques (concepts, rituels, entités spirituelles, ou symboles supplémentaires). L'ensemble des pratiques du Reiki Ho convergent efficacement vers un même but - Dai Anshin - et se suffisent à elles-mêmes.

Bruno Blas

À ce jour, d'après les informations que nous possédons, l'association japonaise "Usui Reiki Ryoho Gakkaï", de Tokyo, serait la plus proche de ce qu'Usui aurait enseigné, même si, selon certains de ses membres (dont Hiroshi Doï), cette organisation a apporté par la suite de nombreuses modifications, notament après le décés d'Usui. Hélas pour nous, pour l'instant, ce groupement n'est pas ouvert pour un quelconque partage ou échange avec les pratiquants de la communauté Reiki occidentale.
Nous remercions cependant Hiroshi Doï-sensei, en tant que membre de cette association, d'avoir partagé avec nous depuis août 1999 certaines informations pertinentes (et aussi quelques secrets !) lors de ses différents voyages et séminaires de par le monde (Canada, Espagne, Japon, Danemark, France & Italie).

Il est également difficile d'affirmer si le Reiki est d'origine spécifiquement bouddhiste (Shingon, Tendai, Zen ou Jodo), Shinto, d'influence Taoiste, chamanique (Wu), Shugendo ou même martial, tant l'arrière plan culturel, philosophique et religieux du Reiki est basé sur tous ces éléments à la fois. Ils ont d'ailleurs fini au cours du temps par se mélanger entre eux, le Japon étant le pays du syncrétisme par excellence.

De même, si des approches de Reiki mettent l'accent sur l'importance d'utiliser des "symboles" (shirushi), d'autres enseignent uniquement des "lignes de sons" ou mantras spécifiques (jumons, kotodamas), alors que d'autres encore associent les deux, comme ce fut le cas pour Hawayo Takata.
Certaines écoles japonaises (Jikiden Reiki et l'Usui Reiki Ryoho Gakkai principalement) ne connaissent ni n'utilisent le quatrième symbole, pourtant considéré par la majorité comme étant celui du niveau de la maîtrise. Sachez d'ailleurs que, selon Hiroshi Doï (en réponse à une de mes questions posées durant sa venue à Vancouver, en 1999) l'association japonaise de Reiki n'utilise en définitive, ni symboles, ni mantras, y compris dans ses rituels d'initiation (reiju). Voilà de quoi en perdre son Japonais !

REIKIDÔ - la voie sacrée du Reiki, l'approche que je propose aujourd'hui, s'inspire donc de ce j'ai reçu de meilleur dans le Reiki, tant occidental (le Reiki de Madame Hawayo Takata, notre référence de départ à tous) que de mes différents enseignants japonais, et en représente en quelque sorte une parfaite synthèse, adaptée pour notre monde actuel et notre système de vie et mentalité d'aujourd'hui.

Le Reiki est la Présence sous son aspect énergétique.

Nita Burg

L'accent est mis principalement sur la dimension interne, méditative et spirituelle du Reiki, la reconnaissance de sa nature originelle (satori), l'épanouissement et la paix du coeur (anshin ritsumei), sans épargner pour autant l'aspect énergétique des soins (téaté, ryoho), le Reiki étant considéré comme une véritable thérapie sacrée (reiho). En cela, la pensée originelle ainsi que le souhait et la vue profonde de Mikao Usui sensei sont dignement respectés.
Mon approche s'inscrirait donc dans le courant du "transpersonnel" et du "non-dualisme" où l'on dépasse la notion d'un moi relatif pour reconnaître et réaliser son Soi originel. Car, à travers notre art, il convient de se trouver soi-même, de réaliser sa nature véritable et profonde, de s'harmoniser avec les autres et avec l'Univers entier !

Quoique le mot Reiki soit maintenant utilisé pour désigner le Système Usui de Guérison Naturelle, il est plus juste de dire que nous étudions le Système Usui de Guérison Naturelle afin d'intégrer le REIKI dans notre vie.

Phyllis Furumoto

 

L'art du Reiki permet de révéler des aperçus de notre nature essentielle.

Kenji Hanamoto

 

Reiki est une énergie de guérison non-duelle.

Hyakuten Inamoto

Lorsque j'anime un stage, j'ai l'habitude d'expliquer que mes retraites d'enseignements et de pratiques (sesshin) ne représentent pas pour autant la Réalité Ultime du Reiki. Elles sont simplement comme un doigt pointant vers la lune de la Vérité. À chacun ensuite de s'en rapprocher par sa pratique et son expérience personnelles. Tout comme me le disait en aparté Hyakuten Inamoto-sensei, l'un de mes enseignants japonais, le point le plus important dans le Reiki est l'énergie (et j'ajouterais la bénédiction) véhiculée par le pouvoir des initiations (reiju) conférées par son enseignant, et de la lignée à laquelle il appartient. Il faisait ici référence à la puissance d'énergie qu'il avait reçu de son maître, Madame Chiyoko Yamaguchi, et dont il était dépositaire à son tour. Ceci était pour lui bien plus important que les détails historiques, les techniques enseignées ou la forme même du reiju (le rituel d'initiation en tant que tel) utilisé.

Nous atteindrons la complétude lorsque nous aurons appris à dépasser tous les rituels et/ou techniques, et à nous détacher de tout ce qui est perçu.

Hyakuten Inamoto

L'important n'est pas de mémoriser l'ordre de l'initiation. La forme définie doit être respectée, mais le plus important, c'est l'énergie elle-même.

Hiroshi Doï

Après plus de vingt-ans de pratique et d'enseignement du Reiki, mon approche actuelle se porte davantage sur la pureté d'Intention, juste et claire, en pratiquant, ainsi que la motivation profonde et l'esprit véritable de compassion qui nous anime, élèves et enseignant à la fois. Quand l'intention est pure alors l'action l'est forcément. Même si j'y accorde une certaine importance, je me soucie ainsi moins de la forme extérieure (historique, techniques, rituels, etc.), mais beaucoup plus du coeur et de l'état de Présence-Conscience intérieure. Cela amène un sentiment de liberté et d'ouverture ressentis par tous. Excepté cela, je n'ai aucune vérité à revendiquer, aucun territoire à défendre ni ne cherche à convaincre qui que ce soit... car, comme le dit de façon si inspirante Don Alexander, l'un de mes enseignants principaux :

Le Reiki n'existe que dans le coeur de ceux qui le pratiquent.

L'important n'est donc pas seulement ce que l'on fait, mais aussi et surtout comment on le fait. En définitive, le point n'est pas tant de faire du Reiki, mais d'ÊTRE REIKI et d'incarner cela le plus possible dans sa vie ! Comme le dit Lao Tseu : "La seule façon d'accomplir est d'être". C'est ce vers quoi je tends, en créant dans mes retraites un espace de Présence permettant principalement de laisser émerger ce que, primordialement, nous sommes déjà.
La Voie sacrée du Reiki (Reikidô), grâce aux différents moyens habiles qu'elle propose est, pour cette raison, une excellente compagne sur le chemin de la reconnaissance de notre nature profonde. En définitive, on ne pratique pas le Reiki, on se laisse pratiquer par lui !

Ce n'est pas tant le contenu en lui-même, enseigné au sein des différentes retraites de formation, qui est déterminant, mais le pouvoir de transformation qui en découle, le Reiki étant avant tout une expérience initiatique et transformatrice.

Pour ceux qui ont oublié quelle est leur véritable nature, le Reiki permet de se relier à nouveau à leur source, d’avoir une perception puissante de la véritable substance de la vie.

Nicole Monitnéri

Un tout dernier point concernant le praticien en Reiki : Nous ne sommes pas des guérisseurs. C'est la personne soignée qui, en définitive, s'auto-guérit elle-même. Nous ne sommes là que pour l'accompagner, cheminer à ses côtés, et lui apporter l'Énergie dont son intelligence corporelle, émotionnelle, mentale et spirituelle se servira, par phénomène de résonance (tel un catalyseur), pour retrouver son équilibre.

Le praticien ne crée pas cette énergie, mais il est simplement un canal par lequel elle est transférée, et donc ne s'attache pas aux résultats. On ne devient pas un guérisseur, car c'est le Reiki le guérisseur.

Hawayo Takata

À mon avis, quiconque prétend être capable de guérir les autres est ignorant, arrogant, dans l'erreur ou dans l'illusion. Nous ne faisons rien d'autre que fournir l'énergie résonante qui permet aux autres de se guérir.

Pour moi, celui qui prétend qu'il peut vous guérir ne comprend pas le mécanisme de la guérison. La personne qui effectue le travail thérapeutique est là pour créer l'environnement qui favorisera la guérison, ni plus ni moins.

Richard Gordon

Je vous souhaite maintenant un très bon surf sur REIKIDÔ et beaucoup de plaisir à découvrir et parcourir ce site.

Recevez mes gasshôs (salutations) les plus respectueux et, sûrement, à très bientôt !

...... ai to hikari ..................................... . ...... ............ ................. .. ... .. ........... Patrice Gros.shirushi Patrice Gros

 

Afin de faire mieux connaissance, je vous invite à lire les deux interviews suivantes : interview I ; interview II ainsi qu'à écouter celles, audios, de RFO et de Sud Radio.

Accueil Reiki Do France