Prendre soin de l'ÊTRE

Voici quelques paroles belles et inspirantes basées sur la pratique des "thérapeutes d'Alexandrie". Les citations ci-dessous sont tirées du livre de Jean-Yves Leloup "Prendre soin de l'Etre", paru aux Editions Albin Michel.

Le thérapeute, c'est aussi un être "qui sait prier" pour la santé de l'autre, c'est a dire appeler sur lui la presence et l'énergie du Vivant qui seul peut guerir toute maladie et avec lequel il "coopère". Le thérapeute ne guérit pas, il "prend soin", c'est le Vivant qui soigne et qui guérit. Le thérapeute n'est là que pour mettre le malade dans les meilleures conditions possibles pour que le Vivant agisse et que la guérison advienne. (page 20)


Appeler le Norn de l' "Etre qui Est" sur quelqu'un, c'est le relier lui aussi à sa Source de Vie, le ramener dans le champ du Reel, à partir duquel il pourra sinon guérir tout au moins relativiser sa souffrance. Ainsi prier, pour le Thérapeute, n'est pas tant reciter des prières et des invocations, mais tenir son être dans l'Être afin que Sa Presence se diffuse ou s'interiorise à travers lui dans la personne mal-heureuse. (page 26)


...pour le Thérapeute le corps ne peut pas être seulement considere comme un objet, comme une chose ou une machine au fonctionnement défectueux qu'il s'agirait de "reparer" ; le corps est un corps "animé". Il n'y a pas de corps sans ame, ce qui n'a plus d'ame, n'etant plus "animé", ne mérite pas le nom de corps, mats de cadavre. Soigner le corps de quelqu'un, c'est être attentif au souffle qui l'anime. Pour les anciens Hebreux, la maladie et la mort etaient liées a une "perte", ou a un manque de souffle. (page 60)


...on comprend que c'est de Dieu que nous devons prendre soin. Autant dire que nous devons "soigner" particulierement ce qui n'est pas malade et ce qui n'est pas mortel en nous... Ainsi le regard du Thérapeute n'est pas tourné d'abord vers la maladie ou le malade, mais vers ce qui est hors d'atteinte de la maladie et de la mort en lui... (page 84)


Prendre soin de l'Être, n'est-ce pas s'occuper d'abord de "ce qui va bien en nous", regarder vers ce point de lumière qui dissipera nos ténèbres. La guérison nous est donnée par surcroit. (page 87)


=> En complément, je vous invite à consulter ce site : http://rmitte.free.fr/leloup/tera.htm

 

Retour Reiki Do France Accueil