Être un poète Reiki !


Le point principal de l'enseignement du Reiki est de conserver la juste motivation, ce que l'on appelle aussi l'intention pure, ainsi qu'une certaine qualite de "présence" en pratiquant.

Ce n'est pas ce que l'on fait, ni ce que l'on a acquis, qui est important, mais ce que l'on EST. Le point, c'est d'ETRE REIKI, ce que Don Alexander appelle "devenir une présence de guérison spontanée" !

D'où l'importance de la pratique du "gasshô" et de l'assise méditative, incontournables dans notre art. Car il s'agit bien de retrouver en nous-mêmes l'expérience spirituelle d'Usui. L'assise immobile ("mokusho zen" ou la méditation de la clarté silencieuse) est la pratique fondamentale qui mena Usui jusqu'au satori, son éveil spirituel. L'enseignement du Reiki s'est élevé à partir d'une expérience spirituelle, et la pratique du Reiki nous ramène au coeur de cette même expérience.

C'est pourquoi le Reiki est sacré. C'est pourquoi le Reiki est une Voie d'éveil (Reikidô), c'est pourquoi, aussi, le Reiki favorise la reconnaissance de notre nature fondamentale.

Toutes les méthodes enseignées au sein du Reiki ouvrent notre énergie, purifient nos centres de conscience, développent sagesse et compassion et embellissent notre vie. "Reiki" n'est pas une technique de plus à ajouter sur notre carte de visite. Non, Reiki est un ART.

Il faudrait être poète pour pratiquer correctement, et authentiquement, le Reiki...

© Patrice Gros

Lien accueil Reiki Do